Notre expérience dans le canyon de Colca : Que faire en 3 jours ?

vue d ensemble canyon de colca, perou, peru

Quand on prépare un voyage, on se fait forcément à travers nos heures de lectures et de surf sur le net, une idée des lieux que nous allons découvrir. En final, c’est parfois très proche de la réalité, d’autre fois beaucoup moins. Mais curieusement je n’avais pas réussi à me faire une idée de ce que nous allions voir autour du canyon. Ici, c’est l’inconnu total car difficile de trouver des infos détaillées hors des 2 ou 3 spots très touristiques.

vue ensemble canyon cola avec champ en terrasses, perou

Route d’Arequipa vers Yanke

Notre dernière soirée à Arequipa a été un peu agitée car monsieur a fait un malaise surement du à l’altitude. Un chauffeur nous récupère à notre hôtel à 8h le lendemain matin. Nous avons un peu d’appréhension car les choses sérieuses commencent maintenant. On va monter jusqu’au col Patapampa a 4910 m (plus haut que le Mont blanc)! Alors j’alterne depuis le réveil infusion de coca, bonbons à la coca et le pire : feuilles de coca à macher (honnêtement on a l’impression de mâcher de l’herbe et qui colle aux dents en plus !).

Voilà la carte de la zone d’Arequipa jusqu’au canyon (difficile à se procurer avant notre séjour et délivrée avec le billet touristique obligatoire pour l’accès au canyon)

plan de la region du canyon de colca, perou

La traversée de l'altiplano

D'Arequipa à Yanke

Les paysages sur l’altiplano sont tout simplement magiques : des plaines à pertes de vues (avec au loin les montagnes et volcans), peuplées d’alpagas et de leurs cousins les vigognes.

C’est une espèce protégée au Pérou et de nombreuses signalisations sur la route nous invitent à être vigilants.

A l’arrêt au col, nous ne ressentons pas de soucis particulier si ce n’est l’essoufflement au moindre effort. Mais on s’était préparés. On y va doucement. Très doucement. Il est vrai que le spectacle splendide qui s’offre à nous nous incite plus à l’observation qu’à la marche.tLe vent est extrêmement frais. On ne s’arrêtera pas longtemps. C’était le temps d’observer les volcans (d’Ampato, Sacanbaya et Hualca-Hualca) qui nous entourent (dont certains fument..). J’achète aussi une écharpe en alpaga en souvenir de cet instant à l’une des petites dames qui attendent les touristes en tricotant. Je ne regrette pas mon achat, je n’ai pas trouvé d’article aussi authentique durant le reste de notre voyage.

Nous faisons encore plusieurs arrêts photos avant notre arrivée au bord du canyon. Je ne regrette vraiment pas d’avoir acheter un nouveau zoom pour le voyage !

Je continue à boire et à mâcher de la coca….

Arrivée à Yanke, sur le bord du canyon de Colca

Dès notre arrivée à Yanke (à 7km de Chivay), nous nous installons rapidement dans notre B&B. Après plus de 5h de route (y compris les arrêts), nous n’avons qu’une hâte : sortir et aller voir le canyon de nos propres yeux ! On prend donc un sentier qui permet de traverser le canyon. A ce niveau, nous sommes au tout début du canyon qui est ici étroit et peu profond. Ce n’est pas le cas partout puisqu’il est 2 fois plus profond que le Grand Canyon en Californie.

Le diner chez nos hôtes est excellent : soupe de Quinoa (un grand classique au Pérou qui cultive près de 200 espèces différentes de quinoa) et une grillade d’alpaga (pas végétarienne, il faut tout de même que j’évite de penser à la petite bête toute mignonne pour déguster mon repas ). Nous gardons le même rythme que depuis le début des vacances et presque le même que le soleil : coucher vers 21h et lever vers 5h30/6h.

La route le long du canyon de Colca

Le mirador Cruz del sur

Le début de la journée du lendemain est compliqué pour moi : Je me réveille avec un fort mal de tête (Aie le mal des montagnes !)…. et la crainte de rater la balade prévue en taxi le long du canyon. Heureusement, un Doliprane et une heure de sommeil supplémentaire me remettent sur pieds!  Nous partons à 7h vers le mirador Cruz del Sur pour observer les condors (en mâchant toujours des feuilles de coca). On appréhende le côté probablement très (et trop) touristique de cette visite, mais pas question pour autant de passer à côté de l’observation de cet animal, symbole du Pérou. Nous expliquons à notre chauffeur notre crainte. Il propose de nous déposer quelques centaines de mètres avant le mirador pour faire une promenade sur un sentiers sur le bord du canyon.  Nous sommes seuls et des condors volent au-dessus de nos têtes. Majestueux!  Magnifiques.

On se sent finalement peu de choses à côté de ces oiseaux dont l’envergure des ailes approche les 3m50! Je prends beaucoup de photos mais finalement je délaisse assez rapidement mon appareil pour réellement profiter de l’instant.

Retour vers Yanque

Nous quittons très vite le site comme prévu extrêmement  touristique du mirador et rentrons vers Yanque avec quelques arrêts photos pour observer le canyon.

vue ensemble canyon cola avec champ en terrasses, perou

 

Nous faisons un dernier stop dans le village de Maca. Bien que nous ne soyons pas les seuls visiteurs, l’ambiance est calme. La petite église baroque ‘Santa Anna’ est à visiter.

Dans le village on se laisse tenter par une boisson typique de la région (avec ou sans alcool). Ce sera sans alcool pour nous : pas la peine de tenter le diable avec l’altitude alors qu’on sent sort plutôt pas mal pour le moment !

Le sancayo est un cactus dont le jus est délicieux ! A déguster sans hésitation et sans modération !

jus de sancayo (fruit d'un cactus) acheté a maca, canyon de colca, perou

Les ruines de Uyo Uyo

Retour à l’hôtel en début d’après-midi. Nous n’avons pas abandonné notre idée de monter jusqu’aux ruines de Uyo Uyo. C’est l’ancienne capitale de la région à l’époque pré inca. Elle a été construite vers 1300 après JC et abandonnée après l’arrivée des espagnols.  Il faut compter 3h de marche (7 km) pour la boucle depuis le village de Yanke. On se sent seuls au monde et nous pouvons parcourir les ruines tranquillement. (Dommage qu’il n’y ait que très peu d’explication sur le site. Les quelques informations disponibles sont à lire à l’accueil près du parking)

Nous admirons la belle vue sur les terrasses andines et le début du canyon. Nous poursuivons ensuite sur quelques centaines de mètres plus haut jusqu’à la cascade (catarata) cayracucho. Il n’y a pas de craintes à avoir. Le sentier est très bien indiqué.

Les thermes

Nous finissons la balade par un arrêt aux sources d’eaux chaudes ‘piscinas de Puye’. Elles nous ont été conseillées par nos hôtes. On les trouve de l’autre côté du pont par rapport aux eaux chaudes Chacapi. Plus authentiques que les autres aux alentours. Elles sont très propres avec quelques cabines pour se changer et tellement locales qu’elles n’apparaissent pas sur google map ! On se baigne dans des bassins à l’air libre qui se succèdent depuis la source (où l’eau sort a 76 degrés) avec des températures de plus en plus basses en s’éloignant de la source. Moment très agréable d’autant plus que nous ne sommes pas nombreux: juste une poignée de locaux et quelques touristes.

Nous rentrons enfin à pieds jusqu’à Yanke (2km) avec un détour par la plazza du village. On y trouve un tout petit ‘boui-boui’ qui vend quelques boissons et la fameuse queso helado ! (friandise typique et succulente de la région d’Arequipa).

Comme son nom ne l’indique pas (traduction littérale : glace de fromage), elle est composée de lait, lait concentré, noix de coco et cannelle. Honnêtement, je ne suis pas adepte des desserts trop sucrés et celui est étonnamment excellent ! Par contre ce ne sont que des fabrications artisanales, donc à vous de voir si vous osez : Nous, on adore !

panneau queso helado, delicieux dessert peruvien, yanke, canyon de colca

Le dernier matin avant de rejoindre le lac Titicaca avec notre chauffeur, nous assistons à la représentation de danses locales en costumes traditionnels proposée par les collégiens du village à 7h. C’est un stop des cars de touristes, donc évidemment on trouve également autour de la place des marchands de souvenirs…. Nous avons vite passé notre chemin.

En pratique

Vu le peu de temps sur place et le peu d’informations trouvées concernant des randos dans la région, le transport par chauffeur était nécessaire. Nous serions bien restés un jour de plus. C’est toujours compliqué de déterminer précisément son itinéraire lorsque l’on a seulement 3 semaines sur place. Il manque la liberté de pouvoir changer ses plans. Concernant le trek dans le canyon, nous avions longtemps hésité en préparant ce voyage à faire en solo le trek de 3 jours au départ de Cabanaconde. Nous avions finalement abandonné l’idée par peur je l’avoue de la difficulté de la remontée le 3ème jour. Il nous semblait aussi trop long de bloquer 3 jours pour cette randonnée sur un itinéraire de seulement 3 semaines au Pérou. Nous ne l’avons pas regretté car nos balades nous ont permis d’avoir un bon aperçu de la région.

icone voiture

Comment aller à Yanque ?

Le chauffeur a été réservé avec l’agence toutperou :  Trajet Arequipa- Yanke : 80€  la ½ journée le long du canyon :37€

icone lit

Où dormir à Yanque ?

Miskiwasi Bed&Breakfast :  Accueil familial charmant. très bon confort de la chambre. 84€ les 2 nuits avec petit déjeuner

icone fourchette et couteau

Où manger à Yanque ?

Miskiwasi Bed&Breakfast : on y mange très bien !!

icone information

Billet touristique  : obligatoire pour permettre l’accès dans la zone :17€ par personne.