un détour en Amazonie : direction Puerto Maldonado

barque à moteur sur el rio Madre de Dios, amazonie, Pérou

Tout d’abord, je vous avouerais que ce n’est pas la partie du voyage qui nous a le plus emballée, même s’il y a beaucoup de très belles choses à voir en Amazonie au départ de la petite ville de Puerto Maldonado ! C’est probablement parce que nous nous venions au Pérou pour chercher un dépaysement culturel et l’immersion dans l’histoire préhispanique du pays. L’autre raison est purement liée à notre grande déception par rapport au logement choisi au point que ça a en partie gâché notre séjour dans cette zone.

Au delà de ça, la beauté de cette nature luxuriante nous a impressionnée et nous avons pris beaucoup de plaisir à tenter de ‘tirer le portrait’ des singes et autres bestioles rencontrées 😉

Je ne décrirai donc ici que rapidement les grosses étapes du séjour. Je partage aussi quelques photos pour j’espère vous donner envie d’aller tenter l’expérience en Amazonie… en choisissant mieux que nous votre hébergement !

Les étapes incontournables d’un séjour en Amazonie au départ de Puerto Maldonado

Ce qui frappe le plus en descendant de l’avion, c’est la chaleur torride qui s’abat sur nous. En effet, le contraste est vertigineux avec la ville de N effet,en provenance de Cuzco et ses 2000m d’altitude.

On a vite fait d’enlever les pulls ! Quel que soit le lodge que vous choisirez pour votre tour, les étapes proposées seront toujours similaires. Nous avions choisi un séjour 3 jours/ 2 nuits. C’est en fait un séjour de 2 jours car ils comptent le temps imparti pour gagner votre logement et en repartir le dernier jour. Même avec un avion tardif pour le retour, il nous a été impossible de rester dans l’enceinte du lodge pour profiter de l’après midi dans la forêt ni même payer une excursion supplémentaire. Quand vous avez choisi vote lodge, vous réservez un ‘pack’ complet incluant logement, 3 repas et excursions . Soyez donc sûr de choisir le bon ! Sinon le séjour peut vite tourner à la catastrophe comme pour nous.

La forêt amazonienne de l'intérieur

Comme toutes les agences, la nôtre vient nous récupérer à la sortie de l’aéroport. Elle nous amène en voiture jusqu’à notre logement, à une vingtaine de minutes de la petite ville de Puerto Maldonado.

Le complexe est littéralement vide. Et pour cause, nous sommes les seuls touristes à loger sur le site !

A peine installés dans notre ‘cabane’, nous partons à pieds, accompagnés de notre guide, faire une balade dans la forêt. Nous marchons donc pendant une bonne demi-heure jusqu’à une magnifique palmeraie quelques centaines de mètres en contre-bas de notre lodge.

On se retrouve dans un monde fabuleux (dans la forêt du film Avatar ? ) avec d’immenses arbres aux troncs démesurés, plantes et fleurs de toutes sortes et de fabuleux papillons de toutes les couleurs !

Et puis il y a ce bruit ! On entend des cris d’oiseaux inconnus de toute part. Au bout de ce chemin au cœur de la palmeraie, se tient un arbre immense avec une échelle. C ‘est maintenant le moment fatidique. Je n’ai pas forcément le vertige d’habitude mais c’est tout de même impressionnant. Mr reste sur la terre ferme et j’entame la montée. Le plus flippant c’est arrivé en haut… où une passerelle de cordes relie un arbre 50m plus loin : Je me suis arrêtée au milieu mais assez pour avoir la sensation de flotter au dessus de la cime des arbres de la forêt amazonienne !

Ca restera malgré tout une bonne expérience. I did it !

la Cachuela : la falaise aux perroquets

 Le lendemain c’est une autre expérience qui nous attend. Nous partons au petit matin vers l’une des falaises d’argile où des centaines de perroquets viennent dés 5h du matin ‘picorer’ dans la falaise meuble les minéraux qui manquent à leur alimentation.

A Puerto Maldonado nous prenons donc un bateau sur le fleuve « La Madre de Dios » pour rejoindre la falaise (la nôtre s’appelle COLLPA CACHUELA). Nous sommes très peu nombreux à observer le ballet incessant des centaines de perroquets.

Dans notre dos, un autre très beau spectacle attire notre attention : le lever du soleil sur le fleuve. C’est d’ailleurs peut-être plus impressionnant pour moi…Mais tout est histoire de goût !

Nous vivons un moment magique pour le petit déjeuner pris dans le bateau sur le fleuve que nous remontons en direction de la réserve naturelle de Tambopata. La quiétude de cet environnement au soleil levant est un beau souvenir!

le lac Sandoval

Nous parcourons 3 km à pieds (sur une passerelle en bois) jusqu’au lac en pleine forêt. Nous admirons une multitude de papillons sur le chemin. Il y en a plus de 1200 espèces dans la réserve !

On peut aussi observer des mygales ! j’ai d’ailleurs pris une magnifique photo …mais j’épargne les âmes sensibles!

J’ai dû mettre pas mal de temps pour rejoindre les bords du lac à cause de mes nombreux arrêts photos : Ce n’est vraiment pas facile de prendre les papillons en vol et j’aurais voulu pouvoir ramener plus de souvenirs, notamment d’une espèce toute bleue aux dimensions de mes 2 mains, ou d’une autre, un peu plus petite mais avec les ailes transparentes, comme de la dentelle !

Nous prenons ensuite une barque sur le lac Sandoval : Toujours seuls au monde avec notre guide, on aperçoit de nombreux oiseaux, un caïman (un centième de seconde), des tortues, et des singes !
Il y avait aussi apparemment des piranhas (pas si dangereux que ça d’après notre guide) mais nous n’en avons pas vus, et ce n’est pas un regret 😉 !

Nous avons aimé cette balade très calme avec pour seul fond sonore les bruit des animaux et le tonnerre de l’orage qui se rapprochait.
Sur le chemin du retour dans la forêt, nous croiserons également des singes en train de manger des dates. Je pourrais passer des heures à les regarder se disputer un fruit et se balancer de branches en branches !

En pratique

vol CUZCO – PUERTO MALDONADO Amazonie avec LATAM 75 USD par personne 

vol  PUERTO MALDONADO  (Amazonie) – LIMA avec LATAM 98 USD par personne

icone lit

Lodge Bello Horizonte (217 USD / personne pour le séjour MAGIC 3j/2nuits). Je déconseille fortement : sûrement lié à la période post COVID mais le service était inexistant. Nous étions les seuls dans cet établissement dans un état totalement délabré (eau chaude ne fonctionnait pas toujours, salle de bain vétuste, coupure d’électricité le soir, piscine vide, éclairages extérieurs détériorés, nourriture en quantité très insuffisante…) Ce lodge a été la seule ombre au tableau de tout notre séjour au Pérou.