2 jours pour visiter Sucre et son riche patrimoine architectural

Sucre est la première étape de notre voyage en Bolivie.
Nous avons prévu 2 journées pour visiter ‘la ville blanche’, classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité en raison de sa riche histoire coloniale.
C’est un bon tempo pour récupérer du long voyage, sentir l’atmosphère de la ville et de sa région.                                                                  La première journée a été consacrée à la visite des principaux lieux d’intérêts de la ville et la seconde à une grande balade dans les montagnes proches.

Conseils à l’arrivée à Sucre en Bolivie

Arriver en Bolivie via Sucre est parfait pour une acclimatation progressive à l’altitude plutôt que d’atterrir à La Paz.                                      

Si comme pour nous, et beaucoup de voyageurs, Sucre est votre première étape d’un voyage en Bolivie, le premier réveil risque d’être matinal vu le décalage horaire..

A 2800m il fait très frais dans les premières heures de la journée (10 degrés au réveil) mais dès que le soleil se montre on prend rapidement 10 degrés et il faut rapidement penser à la crème solaire (altitude et proche de l’ équateur, ça tape fort!)

visiter Sucre en une journée : les immanquables

La ville est en particulier célèbre pour son riche patrimoine religieux. En effet, il y a plus d’une douzaine d’églises historiques à visiter.
N’étant sur place que pour 2 journées et avec réellement une seule consacrée à la visite de la ville nous avons dû faire des choix. Le blog des paresseux curieux nous a bien aidé, apparemment assez proches de nos propres centres d’intérêt

La Plaza 25 de Mayo, coeur de Sucre

C’est le centre névralgique de la ville. Entourée des principaux monuments emblématiques, on y trouve à chaque heure de la journée une atmosphère particulière.
Le matin, les boliviens la traversent d’un pas rapide pour se rendre au travail ou à l’école pendant que des employés nettoient la place avec des balais rudimentaires.
Puis, à la sortie des écoles, les enfants se retrouvent autour de la fontaine, grimpent sur les statues et achètent des friandises aux nombreux marchands forains.
Le soir, il y a souvent des musiciens…

C’est une jolie place, très arborée, où il fait bon s’arrêter, juste pour profiter de l’ambiance où se reposer après une journée de découverte de la ville.
C’est également autour de cette place que se rassemblent les manifestations (que ce soit des grèves ou des manifestations religieuses).

La Cathédrale de Sucre : basílica de Nuestra Señora de Guadalupe

Elle se trouve sur la place principale (La Plaza 25 de Mayo) . Sa construction a débuté au milieu du XVIe siècle mais a pris presque 200 ans. C’est un édifice de style baroque colonial, en pierres blanches, visible de partout dans la ville. Nous n’avons pas pu la visiter en détail car à l’intérieur il y avait une cérémonie religieuse.
Mais dès que vous y pénétrez, vous êtes surpris par la richesse de la décoration (autels dorés, nombreuses fresques religieuses, fastueux abats jours). Du pur baroque.

Casa de la independencia : Là où on apprend pourquoi Sucre est la capitale constitutionnelle de Bolivie

Elle est également située sur la plaza 25 de Mayor. C’est un bâtiment important dans l’histoire Sucre et de la Bolivie. En effet, c’est ici que fut signée la déclaration d’indépendance de la Bolivie au XIXe siècle.
La visite en espagnol est très intéressante et donne beaucoup d’informations sur l’histoire de l’Amérique latine.
On en apprend en particulier un peu plus sur la répartition des pouvoirs et les origines de cette scission entre les 2 plus grandes villes du pays (La Paz, capitale administrative et Sucre, capitale constitutionnelle de la Bolivie).

Pour nous, c’était un peu long, pour une immersion tout en espagnol au début du voyage mais on en a retenu le principal.

Iglesia de San Felipe Neri: Mon coup de cœur ❤️ à Sucre

C’est un édifice de style baroque du XVIIIe siècle.
Aujourd’hui, pensionnat pour jeunes filles, la visite peut se faire uniquement l’après-midi lorsque les cours sont terminés.
On entre par une porte à peine indiquée dans la rue après avoir sonné et attendu ….et pourtant c’est un des sites touristiques et incontournables de Sucre !
On visite le joli cloître et la magnifique église attenante, avec un autel richement décoré.
Mais pour nous le clou du spectacle est l’arrivée sur la terrasse qui surplombe toute la ville se Sucre. La vue est sublime ! A vos appareils photos !

Le marché de Sucre, un lieu authentique en Bolivie

Comme dans chaque ville que nous visitons, nous nous dirigeons assez rapidement vers le marché. Poumons de la ville, on adore cette ambiance et ce mélange des genres.
Ici nous croisons peu de touristes. Il n’y a pas non plus de stands de souvenirs comme nous l’avions constaté dans les grandes villes au Pérou.
Les allées sont bien ordonnées : coin des primeurs: j’adore découvrir encore des fruits inconnus !
Coins des bouchers: là c’est plus compliqué pour nous ! Notre conception européenne de l’’hygiène doit disparaître de vos esprits….
Les étals de viande de toutes sortes à l’air libre et en pleine chaleur nous écœurent. C’est aussi pour cette raison qu’en Bolivie nous avons fait un peu plus attention qu’habituellement à là où nous mangions…
La zone de vente des jus de fruits nous avait été recommandée. Mais là encore, sûrement à tort, on a trouvé ça beaucoup moins propre qu’ au Pérou et comme tous les jus de fruits sont ici coupés avec de l’eau ou du lait, nous nous sommes abstenus… dommage …🙁
Ça reste tout de même le lieu le plus pratique pour se ravitailler en produits frais.

Parque de bolivar

C’est un parc tout en longueur un peu à l’écart du centre ville.
L’ambiance y est agréable avec des aires de jeux pour les enfants et au centre une réplique (plutôt abstraite) de la tour Eiffel de plusieurs mètres de haut dans laquelle on peut monter. Monsieur, parisien, n’a pas pu s’empêcher de faire un tour sur SA tour Eiffel !

Le monastère de la recoleta

Une balade jusqu’à cet édifice religieux, un peu excentré sur les hauteurs de Sucre, permet de découvrir une autre très belle vue sur les toits de la ville.
Une vaste esplanade où jouent des enfants se termine par une charmante promenade sous des arcades. Le temps paraît s’arrêter là en observant les couples assis à regarder la vue imprenable sur la ville, et les enfants gambadant autour. Vous trouverez aussi un petit marché artisanal sur le bord et quelques cafés en contrebas.
De l’autre côté de la place, on ne peut manquer le monastère et son église, tout blancs, construits au début du XVe siècle par l’ordre des franciscains. Ce lieu de culte est un des plus anciens de la ville, mélange de style baroque et renaissance.
Malheureusement pour nous, nous n’avons pas pu le visiter. En effet, comme souvent en Amérique latine, les heures d’ouverture sont des informations à prendre avec précaution… elles sont souvent peu fiables. Vérifiez plutôt auprès de votre hébergement : C’est ce que nous faisons d’habitude !
En tout cas, le lieu à lui seul vaut la visite !

Les autres sites à visiter à Sucre

Il y a beaucoup d’autres sites dignes d’intérêt dans la ville : le Cementerio general (un peu le cimetière du père Lachaise bolivien 😉), le musée anthropologique Charcas, le museo del tesoro… Mais notre amour des grands espaces nous a plutôt poussés à aller visiter les alentours de Sucre pour cette deuxième journée.

Les sites à visiter dans les environs de Sucre

Si, comme nous, vous avez rapidement la bougeotte, vous aurez probablement visiter la majorité des sites d’intérêts de la ville en 1 journée voire 2 jours max.

Profitez en pour allez comme nous découvrir quelques beaux sites aux environs de Sucre.

En pratique

icone voiture

Transport vers Sucre :

Arrivée en avion depuis Santa Cruz. La ville est facilement et rapidement accessible en taxi depuis l’aéroport. 

icone fourchette et couteau

Où  manger à Sucre, une des belles étapes gastronomiques en Bolivie

 

Encas : Comme partout en Bolivie, on peut se régaler de saltenas achetés sur le marché ou dans la rue. Ces petits chaussons chauds sont fourrés de viande et légumes légèrement sucrés. Ce n’est pas du gout de tout le mode, mais moi j’ai adoré ! et c’est vraiment pas cher ! Par contre, attention, certains sont assez pimentés.

 

saltenas que manger bolivie spécialités

Pour un café ou un en-cas :

Un endroit vraiment surprenant que je recommande: le Café del mirador San Miguel.

Vous commandez en bas (boissons et encas) puis vous montez par un étroit escalier jusqu’en haut du mirador (clocher d’une ancienne église)

2 tables et quelques chaises vous attendent et des ouvertures dans le clocher vous permettent d’admirer la ville.

C’est la serveuse qui, elle aussi, emprunte pour chaque client cet escalier pour vous apporter votre commande !  Nous, nous étions essoufflés avant même d’arriver en haut! Mention particulière pour le banana cake : à tomber !  😋

ou manger sucre

Le marché central :

 regardez un peu l’état de la cuisine avant de faire votre choix , c’est très variable.  Notre choix était le bon: nous avons très bien mangé pour 2€ par personne. 

que manger marche sucre bolivie

Florentin: C’est un bar restaurant à l’ambiance très sympa. On y trouve une clientèle hétéroclite de gringos et boliviens.
La carte permet de déguster quelques plats internationaux : pad thai, nachos, hamburger et locales également. (On est toujours réticents devant ce type de restaurant avec cette diversité de plats de tous horizons mais honnêtement les plats boliviens sont très bons)

Restaurant cavendish
Permet de déguster quelques plats simples boliviens. Notamment, vous pourrez goûter au ‘pique à lo macho’: C’est un plat complet composé de morceaux de bœufs cuits dans une sauce à la bière avec oignons et Poivrons. 1 oeuf dur, des quartiers de tomate et des Frites) . Attention. J’ allais oublier les quelques morceaux de Piments ! J’adore la nourriture épicée dans tous les pays que nous traversons mais franchement j’ ai failli mourir ! Un conseil : N’y touchez pas !

icone lit

Où  dormir à Sucre

La Selenita : air BnB très sympa sur les hauts de Sucre avec une jolie vue sur la ville.