Une journée de balade dans copenhague à la découverte de ses incontournables

Cette dernière journée dans la capitale danoise est consacrée à la visite des autres sites connus ou d’autres un peu plus éloignés de l’hypercentre. Elle complète parfaitement notre découverte de la ville. 

Nous commençons cette journée par un peu de ‘lèche vitrine’ dans la rue commerçante Strøget, plutôt que du shopping. Impossible de se faire plaisir ici sans dépenser une fortune mais flâner dans les boutiques de design scandinave est un vrai plaisir pour les yeux.

On arrive ensuite sur la place de l’hôtel de ville juste devant le parc Tivoli. Nous avons pris le parti de ne pas visiter ce parc car nous ne sommes pas des fans d’attractions à sensations et que l’entrée du parc, sans accès aux manèges, coûte déjà 20€. C’est une visite que nous réservons pour un prochain week-end à Copenhague en hiver afin de profiter pleinement de l’ambiance féérique des marchés de Noël.

la cathédrale

Notre première visite de la journée sera pour la cathédrale Notre Dame de Copenhague. C’est un bâtiment de style néo-classique du 17ème siècle, qui pour ma part n’a aucun intérêt de l’extérieur. Par contre, l’intérieur vaut vraiment le détour, intégralement construit en marbre blanc avec de nombreuses sculptures.

la tour ronde

Nous poursuivons notre découverte du centre historique avec la visite de la Tour ronde (Rundetårn), édifice datant du 15ème siècle. Haute de 35m, elle a la particularité de ne pas avoir d’escalier intérieur mais un large couloir tournant sur 220m de long. Ce couloir était apparemment accessible à un homme à cheval ! Autre spécificité : La tour accueille un observatoire astronomique à son sommet. (La visite permet d’en avoir un rapide aperçu.)

Du haut de la tour on a une belle vue sur le centre ville et notamment sur la cathédrale

le marché

C’est le moment de la pause repas et l’occasion de nous rendre au marché de TorvehallerneKBH dont tout le monde nous a parlé. C’est un lieu très touristique avec une vingtaine de stands de nourriture danoise et internationale.

Nous voulions absolument goûter au fameux Smørrebrød. C’est un aliment assez typique de la cuisine danoise pour lui consacrer quelques lignes : Ces tartines réalisées avec du pain noir et beaucoup de garniture sont souvent très riches (fréquemment garnie d’une chantilly salée, et/ou sucrée, d’oignon ou chou rouge marinés, de porc, saumon, hareng, crevettes, bœuf… ou en version végé avec de l’avocat). En bref, assez consistantes, et au goût de beaucoup de monde (mais pas du mien)… et quand même très cher. Il faut débourser 20€ en moyenne pour une tartine… mais finalement pas plus cher que tout autre type de nourriture au Danemark, sauf si vous acceptez de vous nourrir de hot dog que l’on trouve vendu à chaque coin de rue pour 8€.

On aura du mal à trouver notre bonheur malgré la variété de stands de nourriture (Smørrebrød, tacos, empanadas, bowl, glaces, viennoiseries, …)

le jardin botanique

On longe ensuite le très bucolique jardin botanique. Au moindre rayon de soleil les danois se pressent dans les parcs, tenue d’été, voir maillot de bain même, nappe et panier pic nique le week-end. L’ambiance est bonne enfant : On a envie de s’attarder et de s’allonger comme les danois sur la pelouse… Mais on ne peut pas tout faire… Et il y a beaucoup de lieux incontournables que nous souhaitons découvrir ! 

La nature est partout présente avec ses jolies couleurs printanières. Nous croiserons aussi beaucoup de canards et oies avec leur petite progéniture : so cute ! ❤

Nyboder

On passe ensuite devant le château de Rosenborg, mais il n’y a plus de place disponible pour une visite dans l’après-midi. Du coup nous réservons nos billets pour le lendemain.

Nous arrivons dans le quartier de Nyboder. C’est un ancien quartier de l’armée maritime datant du 17ème siècle avec toutes les maisons identiques de couleur ocre. Lieu atypique, il est aujourd’hui transformé en quartier résidentiel, très calme. Cela en fait un agréable détour avant de rejoindre la citadelle. Il y a de plus des photos très sympas à prendre.

Kastellet

On arrive finalement au Kastellet qui est une ancienne caserne militaire du 17ème siècle. La description ne donne pas forcément envie de s’y arrêter mais c’est pourtant, comme partout à Copenhague un endroit charmant à visiter. Le parc de la citadelle est également très agréable.

la petite sirène

On rejoint enfin l’extrémité de la presqu’île…et les cars qui déversent les groupes de touristes pour faire LA photo devant la statue de la petite sirène. Ce n’est pas pour nous le clou de la journée mais c’est cependant un incontournable de Copenhague. La statue est assez décevante : toute petite avec en fond une zone industrielle peut photogénique… On s’y attendait mais on ne pouvait pas quand même visiter Copenhague sans faire une petite visite à l’héroïne d’Andersen!

retour vers le centre ville

On s échappe quand même bien vite de là pour tomber rapidement sur la très imposante fontaine Gefion. On ne peut la rater lorsqu’on longe les quais pour rejoindre le centre-ville. Elle représente une déesse de la fertilité fouettant 4 taureaux.

fontaine copenhague
sur les quais copenhague

La fin de la journée est consacrée à une petite pause bien méritée dans un des cafés restaurants le long du canal. Ici, l’ambiance est assurée….mais passez rapidement votre chemin malgré la beauté du quartier si vous n’ appréciez pas les zones trop touristiques.

En pratique

icone fourchette et couteau

Où manger à Copenhague ?


– le marché de TorvehallerneKBH

Christianshavns Færgecafé : restaurant typique avec très peu de touristes (c’est bon signe !). Nous y avons très bien mangé 2 soirs de suite. Attention, la carte est très restreinte le dimanche soir.

icone chaussures de marche

kilomètres parcourus à Copenhague ?

15 km

icone dollar

Tarif visites à Copenhague

Accès à Rundetårn : 6€ (réservation ici)