Rodez et ses alentours : conseils d’une aveyronnaise

cathedrale rodez sur la colline au soleil couchant

Vous voulez visiter Rodez, préfecture et ‘capitale’ culturelle de la région ? Suivez moi ! En bonne aveyronnaise, je retourne très souvent dans ma ville natale dont je partage les bonnes adresses pour une visite éclairée !

La ville s’étend au sommet d’une colline à plus de 600m d’ altitude. Lorsque vous approchez de Rodez, vous ne pourrez pas rater la cathédrale du XVIème siècle visible à plusieurs kilomètres à la ronde. C’est l’emblème de la ville.  Etant donnée sa situation géographique stratégique, Rodez était une place forte au moyen âge. Il reste aujourd’hui encore de nombreux vestiges de cette époque.  Si vous visitez la région en été, de nombreuses manifestations sont  organisées pendant cette période: marchés de produits régionaux (et il y en a de nombreux à déguster dans l’Aveyron), concerts, expositions, visites guidées…

cathedrale de rodez , vue du jardin du foirail, avenue victor hugo, aveyron

C’est par ici la visite ! Le centre-ville, en grande partie piéton, n’est pas très grand mais regorgent de petites merveilles à  découvrir. 

 

La cathédrale Notre Dame

clocher de rodez et place de la cité

C’est un édifice impressionnant par sa taille et les contrastes de son architecture. 3 siècles ont été nécessaires pour sa construction. 

Ce bâtiment austère dont le clocher culmine à 87m de haut se caractérise par ces 2 tours massives en façade et les ornements de style gothique flamboyant sur les portails et les vitraux. A l’intérieur tout est immense et grandiose. Jetez un coup d’œil à l’orgue de plus de 20m de haut et aux très nombreux vitraux et chapelles.

Vous trouverez sur le site de l’office du tourisme de Rodez, toutes les informations importantes pour votre visite.

Ne manquez pas si vous y êtes un week-end au mois de Juillet ou Août le spectacle sons et lumières devant la cathédrale. Tous les spectateurs, petits ou grands, y trouvent leur compte. En une vingtaine de minutes on découvre en quelques tableaux l’histoire de ce prestigieux monument.  Les images projetées mettent en valeur l’édifice et donne une petite idée de la vie mouvementée de cette région au moyen âge. Pour les plus mordus d’histoire et d’architecture, des visites du clocher de la cathédrale de Rodezsont également organisées durant l’été. Pour l’avoir déjà faite, je ne peux que vous la conseiller. Le tour est intéressant et la vue depuis là-haut, après avoir courageusement gravis les 400 marches est magique.

Le musée Soulages

C’est un musée d’art contemporain qui fait la renommée de Rodez à travers le monde depuis 9 ans. Il est dédié au célèbre peintre ruthénois Pierre Soulages décédé en 2022 qui a fait une donation de plusieurs centaines d’œuvres pour la construction de ce magnifique bâtiment en son honneur. L’architecture de l’édifice en elle-même vaut déjà la visite. La grande structure très moderne en acier rouillé s’inscrit parfaitement bien dans l’environnement avec la cathédrale comme voisine. 

Je ne suis pas fière de le dire pour une ruthénoise, mais je n’étais encore jamais entré dans le célèbre musée. Cette fois, c’est l’occasion avec l’exposition temporaire qui retrace les 10 dernières années de l’artistes avec des œuvres encore jamais dévoilées. J’étais très sceptique car sa peinture  casi monochrome (noire) ne m’attirait pas du tout. Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! .. j’ai été impressionnée, malgré la simplicité chromatique de son œuvre, par la richesse des textures et la diversité des techniques employées. L’observation de ses toiles amènent à la réflexion : chacun je pense pouvant y trouver des représentations ou des sentiments personnels.

Vous trouverez toutes les informations utiles sur le site du musée Soulages.

Vous pouvez profiter de votre pause déjeuner pour découvrir le café Bras, intégré au musée. Les célèbres cuisiniers Bras (père et fils) ont confié les fourneaux de cet établissement. Pour un en-cas, côté comptoir (galettes « Capucin » ou gouter gourmand ) ou au restaurant pour une cuisine plus raffinée. C’est à chaque fois une expérience gustative appréciée. Par contre, côté tarif, attendez vous quand même à payer en partie le célèbre nom !

Promenade dans les rues piétonnes et au marché

Le week-end, il ne faut pas manquer non plus le marché qui se tient le samedi sur les 2 places du centre-ville. Un voyage dans l’Aveyron c’est aussi un voyage dans la gastronomie du Sud Ouest et le marché est le lieu idéal pour la découvrir. Très coloré, très local, on y trouve de bons produits aveyronnais. C’est un des rares marchés que je connaisse avec autant de petits producteurs.  Parcourez les étales et laissez vous bercer par l’accent chantant, la sincérité et la gentillesse des commerçants. Saucisse sèche, jambon de pays, fromage de chèvre ou de Laguiole, aligot, farçous, fouace… ou tout simplement fruits et légumes locaux. Vous trouverez de tout et même de quoi ramener un petit souvenir culinaire de votre visite. 

Pour moi le rituel est toujours le même . C’est faire un petit tour au marché pour acheter de quoi déjeuner ‘sur le pouce’ pendant 2 jours, puis boire un café avec un morceau de fouace sur la place de la Cité, au pied de la cathédrale. Moment précieux où se mêle nostalgie de mon enfance (la fouace c’est ma madeleine de Proust à moi et beaucoup de souvenirs avec ma grand-mère) et réel plaisir gustatif ! C’est indéfinissable pour qui ne connaît pas : ni brioche, ni fougasse avec son petit goût sucré subtilement parfumé à la fleur oranger. Av ous de tester et de choisir votre préférée : à chaque boulangerie sa recette ! Terminez votre visite par un petit tour dans les rues piétonnes : Il y a quelques très jolies bâtisses à découvrir. 

D'autres lieux à visiter

  • Le musée Fenaille : Pour découvrir la plus importante collection de statues menhir en Europe (billet couplé avec celui du musée Soulages)
  • Une escapade dans les monts d’Aubrac (55km de Rodez) avec mes conseils pour ne rien rater de votre visite sur l’Aubrac
  • Le très beau village de Conques sur le chemin de St Jacques de Compostelle (40km de Rodez)
  • Millau, son Viaduc et les gorges du Tarn avec ses descentes en kayak

En pratique

icone voiture                Rodez : Aéroport et gare sncf et à 1h45 de Toulouse par autoroutes puis 4 voies.

icone lit

Pas de conseil particulier. Je vais souvent à l’Ibis. Pas de charme mais bon rapport qualité/prix et bien placé pour la visite de la ville

icone fourchette et couteau

Café bras : Encas à partir de 9€ / Menu du jour à 43€

La gargouille : localisation parfaite sur la place au pied la cathédrale d’où vous pouvez admirer le clocher en été. Très bonne qualité des assiettes (cuisine traditionnelle aveyronnaise) avec très bonne viande. Bons desserts maisons également. Il y a longtemps que je n’avais pas mangé un moelleux au chocolat aussi bon !

Le grand café : idéalement placé sur une des places les plus fréquentées de la ville. Il permet de profiter d’une belle terrasse ensoleillée, été comme hiver. Très belles assiettes . Cuisine régionale de qualité, à prix modéré

icone sac de course

Pour la fouace : Boulangerie ‘l’épi du Rouergue’ : plusieurs adresses à Rodez et environs. Boulangerie industrielle mais avec produits de très bonne qualité.

Pour la viande et la charcuterie : Boucherie Serin et frères à Rodez : reconnue pour sa saucisse sèche délicatement fumée

icone information

Visites : musée Soulages : 11€ l’entrée