conseils pratiques pour un voyage de 2 semaines en Guadeloupe

De retour de 2 semaines de vacances en Guadeloupe, je partage ici avec vous mes conseils pratiques et mes bons plans.

icone circulation

Circulation en Guadeloupe

La circulation n’est pas si différente de la métropole. Attention toutefois si vous avez l’intention de vous aventurer dans les zones d’altitude : Les 1ers prix des voitures de location ont énormément de mal ! J’ai testé ! Rien n’est infaisable mais il faut prendre l’habitude de passer très souvent en première et donc de ne pas forcer sur les accélérations.
Le tout est de prendre son temps. Ça va bien avec le rythme de l’île après tout.

Vous trouverez les renseignements sur la location de voiture dans notre article sur Grande-Terre.

icone echanges

Communications

Vérifiez avec votre opérateur avant de partir mais la majorité des forfaits français ne sont pas surtaxés en Guadeloupe. Vous pouvez donc utiliser votre téléphone (appels, sms et internet)  sans restriction.

food icon

Nourriture guadeloupéenne

Là j’avoue qu’on a été surpris…
On a voyagé dans plus d’une trentaine de pays et on ne s’attendait pas à trouver tant de difficultés sur place pour l’alimentation. Nous sommes en France …mais pas vraiment .
On y était au mois de Mars, le problème n’est peut être pas le même à toutes les saisons.

Achats des aliments

Mis à part quelques grandes surfaces aux abords de Pointe-à-Pitre (mais nous n’y sommes pas allés), vous ne trouverez que de petits supermarchés dont le choix est extrêmement limité (même s’il se nomme Carrefour Market !) : La plupart des produits frais (poisson et viande) sont congelés. Pour les fruits et légumes, vous trouverez majoritairement des produits importés et donc pas ou peu mûrs… et à des prix exorbitants. (comptez 6€ pour un ananas par exemple )
La raison, bien entendu, c’est que la production locale est minime.
Pour la charcuterie et le fromage : même chose (mais ça nous étonne moins tout de même). Pour le sandwich, c’est une tranche de fromage sous blister (type fromage hamburger) et jambon 1er prix.

Il ne faut pas oublier de parler des marchés. La plupart sont extrêmement touristiques. Vous pourrez trouver des fruits et légumes , des plats préparés, des épices et des rhums arrangés.
C’est comme tout, il y a du très bon et des arnaques (rhum coupé à l’eau, bouteilles ouvertes …).

foodtrucks et restaurants

D’habitude, en voyage, on se nourrit plutôt des spécialités locales.. mais quasi inexistantes en supermarché.
Dans ce cas, on privilégie les foodtruck. Il y en a pas mal en Guadeloupe …. mais les heures et jours d’ouverture sont plus qu’aléatoires… et on a goûté de tout : du très bon au médiocre ou on a préféré jeté que mangé (je vous assure ce n’est vraiment pas dans nos habitudes )
Pareil pour les restaurants…
Bref, pas si simple de se nourrir.. même quand on souhaite manger local.
Je ne voudrais pas donner une idée trop négative tout de même, c’est surtout qu’on a été surpris. On a trouvé des restaurants dans lesquels nous avons très bien mangé (vive la pêche du jour !)

spécialités culinaires guadeloupéennes

le bokit : c’est LE sandwich guadeloupéen : un pain frit qui est fourré de légumes et au choix morue, poulet, oeuf…

Encore une fois, la qualité est très variable, mais quand c’est bon et avec des produits bien frais, c’est très bon !
Le meilleur que nous ayons mangé était chez ‘A ka mami’ à Vieux-Habitants.

Les Colombos : en particulier de poulet et servi avec du riz (C’est bon, mais on s’en lasse ..)

La langouste grillée (beaucoup moins chère qu’en France même si plat tout de même cher). Aux alentours de 45€ vous trouvez des menus langoustes avec une entrés (type accras), la langouste grillée accompagnée de riz et légumes et un dessert (type banane flambée ) : un délice pour lequel j’ai craqué plusieurs fois .
Ma meilleure adresse testée : ‘ Les pieds dans l’eau’ à St Francois

 

Les desserts : pour les gourmands
la fameuse banane caramélisée et flambée au rhum
le flan coco
Le sorbet coco : mes préférés sont ceux qu’on achète sur les plages et confectionnés sur place dans des tonneaux. J’adore !
J’ai d’ailleurs trouvé la recette en rentrant qui donne un résultat assez équivalent. Miam !

dessert typique guadeloupe- sorbet coco
dessert typique guadeloupe- bananes flambées
drinks icon

Boissons

Le rhum est LA boisson locale. Vous aurez le choix entre un grand nombre de distilleries (la majorité sur Basse terre). Je vous en conseille vraiment la visite !

J’adore l’odeur du sirop de canne à sucre qui chauffe dans les énormes cuves ! … et les dégustations permettent de faire de belles découvertes (avec modération
Sur les marchés (et dans les restaurants) vous pourrez goûter à de nombreux rhums arrangés, tous plus aromatiques les uns que les autres.
Nous avions choisi la visite de la Distillerie Bologne : Vraiment très sympa avec des installations encore anciennes qui ne manquent pas d’authenticité, des explications intéressantes et une dégustation au top (jusqu’à 30 rhums différents)
Petit détail : le terme ‘punch’ est généralement utilisé à la fois pour le punch que nous avons l’habitude de consommer (rhum et jus de fruit) mais souvent aussi pour les rhums arrangés… (ça chauffe plus !)

croyances

Croyances et religions

Dans cette région à fort taux de catholiques pratiquants, le Dimanche est une journée particulièrement calme en Guadeloupe. 

Évitez donc de choisir cette journée pour visiter une ville car vous ne trouverez rien d’ouvert, mis à part l’église et quelques restaurants

conseils pratiques bolivie sécurité

Dangers/Sécurité

Sécurité

On ne se sent pas plus ou moins en sûreté qu’en France métropolitaine (tout dépend des quartiers). Ce qui est sûr, c’est qu’on ressent davantage la pression liée à la mendicité qui s’explique probablement en partie par un niveau de chômage proche de 40% chez les jeunes en Guadeloupe…

Dangers naturels

Sous l’eau :

Attention lors de vos séances de snorkeling. On oublie souvent le danger.
Un conseil , utilisez toujours des chaussures d’eau, et un t-shirt anti uv. Ils vous éviteront déjà beaucoup de désagréments.
Ensuite, il faut toujours rester prudent. Dans les eaux guadeloupéennes, on trouve des méduses, des poissons lion, poisson scorpion (très urticants). On trouve également des murènes dont les morsures sont dangereuses. Nous les avons presque tous rencontrés.

La présence potentielle d’amibes dans les bassins d’eau douce chaude ne doit pas être exclue : la recommandation est de ne pas mettre la tête sous l’eau … on a préféré ne prendre aucun risque : ces recommandations valent par exemple pour les bassins d’eau chaude au départ du sentier pour la soufrière mais aussi à bouillante (bains thomas).
Le risque, très faible apparemment, est d’attraper une grave méningite. Ça vaut le coup de prendre quelques précautions !

Sur terre :

Piqûres de scolopendre (particulièrement douloureuse) et de moustiques (surtout pour les maladies qu’ils véhiculent comme la dengue par exemple) peuvent aussi gâcher un peu vos vacances.

valise

Que mettre dans sa valise pour un voyage en Guadeloupe ?

C’est assez simple quand on part dans ces pays tropicaux et la valise est légère ! où la température varie énormément d’une région à l’autre (contraste entre les températures en Amazonie et sur les hauts plateaux) ou d’une heure à l’autre dans la journée.
Voilà notre liste idéale (un peu mise à jour au retour de notre voyage) pour un combo farniente et randonnées : 

  • un pantalon rando léger
  • un pantalon léger
  • un imperméable (à privilégier plutôt que la cape de pluie si vous montez à la Souffrière où il y a souvent beaucoup de vent
  • une chemise manches longues anti moustique et anti UV. Je ne lâche plus ma chemise Trangoworld qui fait partie de mes indispensables en voyage
  • un t-shirt manche courte mérino
  • un t-shirt
  • une veste polaire fine
  • une doudoune (bien compressible) juste pour l’aller et le retour !
  • une paire chaussette rando légère
  • une paire chaussette baskets
  • une paire de chaussures de rando
  • une paire de baskets légères
  • tongs
  • maillot
  • chaussures d’eau
  • masque de snorkeling (moi je préfère le tout-en-un intégré mais cela dépend des goûts)
  • une casquette
  • crème solaire et stick lèvre anti UV
  • lunettes soleil
  • un petit sac à dos
  • une lampe torche
  • produit anti moustique (mais en privilégiant plutôt l’achat sur place) : il sera le mieux adapté aux
    espèces de la région et en général beaucoup moins cher qu’en métropole 
  • produit après soleil à l’aloe vera (pour vos futurs coups de soleils, quasi inévitables même si vous êtes bien protégés)
bolivie que ramener

Que ramener d'un voyage en Guadeloupe ?

  • du rhum

  • des épices

  • des textiles en madras